Quel type de services de Cloud computing est préférable pour mon entreprise ?

De plus en plus d’entreprises font le choix du cloud computing. Les raisons qui les poussent à franchir le cap sont nombreuses. Elles le font pour répondre à un besoin de mobilité, accéder à des solutions plus performantes ou minimiser les dépenses. Bref, l’objectif est d’avoir une meilleure capacité d’adaptation et de gagner en agilité.

Malgré ce développement, peu d’organisations connaissent réellement les services et les modèles de déploiement disponibles. Il est pourtant capital de comprendre le fonctionnement de chaque type de services de cloud computing pour faire le bon choix.

Depuis ces 5 dernières années, le nombre d’entreprises ayant décidé d’utiliser les services de cloud computing n’a cessé de monter en flèche, avec un résultat de 81 % au niveau mondial actuellement. Selon Markess, rien que le marché du cloud français a augmenté de 2 milliards d’euros en l’espace d’un an, avec 11,5 milliards en 2019 contre 13,5 milliards en 2020. Ces exemples de chiffres sont justifiés par l’efficacité des services proposés par le cloud, auxquels les entreprises ne peuvent se séparer pour se développer.

Ces derniers représentent en effet divers avantages, comme la réduction des coûts d’exploitation, la rapidité d’accès aux données, la fiabilité et la sécurité des opérations et du stockage, etc. Vous pouvez obtenir plus d’informations sur les différents types de services de cloud computing en suivant cette page, afin de vous aider à choisir le service préférable pour votre entreprise.

Au programme de cet article

Le cloud computing kesako ?

Le cloud computing est un ensemble de services informatiques en nuage proposé par un fournisseur. Ce fournisseur vous donnera ensuite accès à des services d’hébergement et de maintenance qui permettront de dématérialiser la plupart de vos services informatiques. Vous aurez notamment accès à des applications, des systèmes de stockage avec bases de données sur internet, etc. Avec la montée en flèche du nombre d’utilisateurs comme susvisé, une statistique sur le marché mondial des services cloud montre un résultat impressionnant de 623,3 milliards de dollars.

Les différents types de services de cloud computing

Il y a trois principaux types de services de cloud computing :

Iaas : l’infrastructure pour accéder aux ressources informatiques de base

hebergement cloud pme

L’infrastructure as a Service (IaaS) fournit aux utilisateurs des ressources informatiques élémentaires sur internet, comme la capacité de traitement, de stockage de données, etc. Ce type de service de cloud computing est un modèle libre-service, permettant la gérance des infrastructures à distance avec un centre de données. En choisissant la laaS, vous pouvez acheter les services sur la base d’un modèle de consommation, et vous ne payez que ce que vous consommez. La laaS est ainsi idéale pour toute entité stricte en matière de réglementation et de sécurité puisqu’elle permet de faire à la demande, la reconfiguration, l’ajout ou la suppression de l’infrastructure informatique.

Avec l’infrastructure en tant que service, ou Infrastructure as a service (IaaS), vous disposez d’une infrastructure informatique virtuelle, proposée via le cloud. Elle inclut les ordinateurs (virtuels ou sur un équipement spécifique), le stockage, les systèmes d’exploitation et le réseau. Microsoft Azure est un exemple d’application de ce type de services.

Le mode Iaas permet de délocaliser le système informatique dans son intégralité. L’idée est de louer les ressources auprès d’un fournisseur qui propose des services hébergés. Il convient ainsi aux organisations qui n’ont pas suffisamment de budget pour l’achat de matériels informatiques. Cette solution s’adresse également aux entreprises qui souhaitent alléger les coûts liés à la gestion et à la maintenance informatique.

Les services proposés sont disponibles à la demande. Ainsi, vous payez uniquement les ressources que vous utilisez.

Paas : la plateforme pour disposer d’une solution technique performante

expert axido Christophe

Besoin d'en savoir plus ?

Nos experts sont à votre service et répondent à vos questions en moins de 24h

La Plateform as a Service (PaaS) permet aux entités de créer et de gérer leurs propres applications sans les infrastructures informatiques. Ce type de service de cloud computing est donc idéal pour les développeurs, qui n’auront pas à se soucier des activités liées à l’infrastructure informatique, telles que le stockage, le dimensionnement des serveurs, etc. La PaaS vous permet ainsi de faire évoluer vos services facilement avec des coûts de gestion réduits, grâce à l’absence du rattachement aux infrastructures.

Avec la plateforme en tant que service, ou Platform as a service (PaaS), un fournisseur d’applications en ligne vous propose des outils et des logiciels. Elle est particulièrement adaptée aux entreprises qui requièrent une infrastructure complexe et performante, pour le développement d’applications web par exemple.

Cette plateforme vous donne accès à un service de stockage important pour recueillir vos applications. Vous bénéficiez en outre des infrastructures nécessaires pour leur développement, dont les serveurs, les systèmes d’exploitation ainsi que les logiciels tiers (intergiciels).

Grâce à ce type de services de cloud computing, vous pouvez donc concevoir vos applications plus efficacement. La création se fait sans qu’il ne soit nécessaire de modifier les infrastructures déjà existantes sur le site. Vous pouvez ainsi gagner du temps et vous focaliser entièrement sur votre projet.

Saas : le logiciel pour profiter d’une gamme d’applications métiers

Le Software as a service (SaaS) vous propose des applications accessibles via le Web, qui sont gérées par votre fournisseur. Ce système représente de grands avantages, puisque vous n’aurez plus à vous soucier de la maintenance ni du bon fonctionnement de vos applications.

Ce type de service de cloud computing est notamment idéal lorsque vous voulez juste vous concentrer sur la meilleure d’exploiter le logiciel pour le rendre fructueux à l’entreprise, et vous vous placez en tant qu’utilisateur final.

Le mode SaaS (Software as a service, ou logiciel en tant que service) donne accès aux logiciels et applications nécessaires pour les missions liées à vos métiers. Vous pouvez par exemple profiter d’un logiciel CRM pour la gestion de la relation client. Vous avez aussi la possibilité d’utiliser un ERP, pour l’administration de votre entreprise et de vos ressources.

Profitez en outre d’outils de travail collaboratifs en mode SaaS, à l’exemple de la suite Office 365 de Microsoft, ou des applications de messagerie. La gestion des outils proposés est assurée par le fournisseur de services. Ce dernier s’occupe de l’entretien du matériel informatique et des mises à jour.

Quel type de service cloud computing choisir ?

Le choix du type de service de cloud computing dépend de plusieurs éléments, qui sont à étudier par rapport aux besoins de votre entreprise. A titre d’exemple, souhaitez-vous développer et gérer votre propre logiciel ou le laisser entre les mains de votre fournisseur ? La première option correspond au cloud PaaS, et la seconde est le SaaS. Aussi, si votre priorité est la sécurisation stricte de vos opérations, mais que vous ne voulez pas consacrer tout votre budget dans le cloud, le IaaS sera le choix idéal.

Le service cloud n’est donc pas à choisir au hasard, et l’astuce pour connaître le modèle idéal à votre entreprise sera d’établir une étude et une planification, dès votre migration aux services cloud.

Les différents types de nuage

Après avoir choisi le type de services de cloud qui vous convient, vous pouvez sélectionner le modèle de déploiement qui correspond à votre organisation. Il en existe trois, avec chacun sa propre configuration :

Le cloud public

Dans le cas d’un cloud public, l’hébergement des infrastructures informatiques se fait sur un serveur partagé entre de nombreux utilisateurs, soit plusieurs entreprises à la fois. La plateforme Microsoft Azure en est un exemple. Ces systèmes informatiques sont divisés en de multiples partitions afin de garantir la sécurité des données.

L’usage du cloud public est actuellement de 63 % ! Il s’agit d’un service de nuage public sur internet, qui est accessible à toute entreprise souhaitant s’y abonner. 

Les principaux fournisseurs sont Microsoft Azuren IBM cloud, Google cloud ou encore Amazon Web Services. Le service est reconnu comme étant avantageux pour ses grandes capacités de stockage, servant la plupart du temps à la création de logiciels, aux projets collaboratifs, etc.

Le cloud privé

Le cloud privé est un environnement cloud unique, qui est seulement dédié à un utilisateur final. L’avantage du cloud privé est son accès entièrement isolé ! Il est notamment exécuté derrière le pare-feu de son utilisateur. Avec le cloud privé, le serveur est utilisé par une seule entreprise. Il offre donc un système de sécurité plus performant. Il faut cependant tenir compte du coût, qui est plus important.

Le cloud hybride

0 %

des utilisateurs qualifient de hybride leur service cloud !

Ce système regroupe les deux plateformes de nuage public et privé, et le service bénéficiera donc de l’évolutivité en cloud public ainsi que de la sécurisation en cloud privé. Par exemple, les informations sur les ressources financières sont par exemple hébergées sur le cloud privé, et les applications métiers sur le cloud public. Cependant, le mélange des deux serveurs peut parfois engendrer des problèmes de sécurité et de performance lorsqu’il est mal géré.

Le multi-cloud

Le multi-cloud est une architecture qui combine les services de plusieurs fournisseurs. A titre d’exemple, l’entreprise choisie un cloud privé de Microsoft, et un cloud public d’Amazon ou de Google. Le système peut représenter divers avantages comme la réduction de coûts, l’efficacité du service, etc., car l’utilisateur pourra choisir un fournisseur sur chaque opération.

Vous souhaitez en savoir plus ? 
Contactez-nous !

contact axido
Retour vers le haut

« * » indique les champs nécessaires

Abonnement Newsletter*

Découvrir la fiche produit hébergement cloud

Découvrir les fonctionnalités