EDR :
Endpoint Detection
and Response

Votre devis pour bloquer 80% des attaques

    L’EDR ou EndPoint Detection and Response, c’est quoi ?

    Les solutions EDR sont des solutions de sécurité informatique qui ont pour but de monitorer les terminaux (ordinateurs portables, ordinateurs de bureau, téléphones, …). L’EDR permet la détection proactive des menaces ou de comportements suspects. La réponse face aux incidents de sécurité est automatisée. Mais concrètement, comment fonctionne un EDR ?

    Sans EDR, votre entreprise exposée aux violations

    Ne pas avoir d’Endpoint Detection and Response (EDR) dans votre infrastructure informatique peut présenter plusieurs risques significatifs pour la sécurité de vos données et de vos systèmes :

    Quelle solution EDR choisir ?

     
    • Collecte de données via les agents déposés dans un hub d’analyse des endpoints
    • Moteur d’analyse en temps réel basé sur des algorithmes pour trier les données
    • Corrélation des données pour reconnaître les comportements des hackers
    • Identification des comportements déviants d’une norme, des intentions malveillantes 
    • Processus d’apprentissage 
    • Blocage, suppression et mise en quarantaine de fichiers douteux
    • Isolation des hôtes touchés du reste du réseau
    • Contextualisation des détections et représentation visuelle de l’attaque
    • Emission d’alertes
    • Mise en place d’actions correctives face aux malwares et attaques malveillantes
    with secure
     
      • WithSecure Elements Security Center assure une visibilité totale pour renforcer la sécurité de votre entreprise.
      • Cette plateforme priorise les ressources, détecte les vulnérabilités, gère les mises à jour de sécurité et repère les incidents.
      • Elle offre aussi une vue d'ensemble des liens critiques, permettant une compréhension approfondie de l'état de sécurité.
      • Elle s'intègre aisément à d'autres systèmes de gestion (comme les SIEM et RMM) via son API.
      •  Des politiques de sécurité adaptées peuvent être configurées pour des individus, des groupes ou des appareils spécifiques.
      • Une vision globale de la sécurité de l'environnement est accessible, avec un tableau de bord central qui facilite la supervision des terminaux et des services cloud.
      • La gestion est centralisée pour la protection des terminaux, l'EDR, la gestion des vulnérabilités et la sécurité des services cloud Microsoft 365, le tout sans nécessité de serveur et avec des mises à jour automatiques des bases de données de sécurité.
     
    • Monitoring continu des dispositifs
    • Évaluation de chaque processus (avant, pendant, et après leur activation) par le service d'application Zero-Trust Isolation en conditions réelles
    • Identification et réaction automatique face aux agressions spécifiques et aux vulnérabilités en mémoire
    • Bloque le démarrage des processus non reconnus
    • Repère les menaces, les essais d'intrusion et utilise des stratégies pour diminuer leur impact grâce au service de recherche proactive de menaces
    • Classification automatique par le système d'IA de Watchguard 99,98 % des processus en exécution
    • Ajout facile aux antivirus déployés en autonome

    Pourquoi choisir un EDR ?

    Les solutions EDR offrent une surveillance en temps réel et une analyse avancée du comportement pour identifier les menaces sophistiquées qui échappent souvent aux outils de sécurité traditionnels.

    Elles permettent de détecter rapidement les activités malveillantes ou suspectes sur les endpoints, réduisant ainsi le temps nécessaire pour identifier et répondre aux incidents de sécurité. Grâce à l’automatisation, les réponses aux menaces peuvent être initiées en quelques secondes, limitant les dommages potentiels.

    Un système EDR fournit une visibilité complète sur tous les endpoints du réseau, y compris les ordinateurs portables, les serveurs et les appareils mobiles, quel que soit leur emplacement. Cette visibilité globale aide les équipes de sécurité à comprendre la posture de sécurité de l’organisation en temps réel, à effectuer des analyses forensiques approfondies pour enquêter sur les incidents, et à identifier les vulnérabilités avant qu’elles ne soient exploitées.

    En fournissant des outils détaillés pour la surveillance, l’analyse des menaces et le reporting, les solutions EDR aident les organisations à respecter les exigences réglementaires en matière de protection des données et de réponse aux incidents. Elles permettent de documenter les incidents de sécurité et les mesures prises en réponse, ce qui est crucial pour les audits de conformité et la gestion des risques. De plus, l’EDR peut aider à réduire le risque de violations de données et les conséquences financières et réputationnelles qui peuvent en découler.

    Tout savoir sur les solutions EDR

    1 Est-ce que j’ai besoin d’un EDR ?

    Un EDR (Endpoint Detection and Response) ou détection et réponse des terminaux surveille en temps réel la collecte des données et apporte une réponse automatique aux menaces. Votre besoin d’un EDR dépend des risques de sécurité que vous prenez. Pour déterminer si l’EDR est nécessaire, vous devez effectuer une analyse des risques de sécurité.

     

    Selon les risques auxquels vous êtes confronté, vous devez peut-être utiliser d’autres technologies en plus de l’EDR. Vous devez surveiller la sécurité du réseau, créer un cadre de gouvernance de la sécurité, gérer les vulnérabilités du réseau, etc. En bref, la sécurité est un processus qui doit constamment évoluer pour s’adapter à la nature changeante des cybermenaces.

    2 EDR vs XDR quelles différences ?

    L’EDR est principalement une solution axée sur la sécurité des terminaux à la périphérie du réseau, tandis que le XDR (Extense Detecion and Response) ou détection et réponse étendues est une solution plus large qui couvre plusieurs environnements et appareils.

    • L’EDR, comme son nom l’indique, est une solution de cybersécurité axée essentiellement sur la détection et la réponse aux menaces sur les terminaux tels que les ordinateurs portables, les smartphones et les serveurs.
    • Le XDR offre une sécurité plus globale et intègre la capacité de détecter des activités de nature déviante et hypothétiquement malveillantes.
    3 Comment fonctionne un XDR ?

    Un XRD adopte une approche plus holistique de la détection et de la réponse aux menaces. Il utilise un large éventail de techniques et de fonctionnalités de détection des menaces comme :

    • les incidents connexes en collectant les alertes et en les corrélant pour fournir une image plus complète d’un incident de sécurité.
    • une approche analytique, en examinant de grandes quantités de données provenant de plusieurs sources. Le XDR fournit ainsi un aperçu chronologique des menaces.
    • l’identification, l’évaluation et la correction automatique des menaces connues en temps réel.
    • l’utilisation de l’IA pour augmenter l’évolutivité et l’efficacité. Le XDR crée des profils de comportements suspects et les signale aux analystes.
    1 Comment choisir un EDR ?

    Choisir un EDR se fait au cas par cas. Tous les EDR n’offrent pas la même couverture. Si tous vos postes de travail sont de type Windows, ce n’est pas un problème. Si vous avez besoin de protéger vos postes de travail sous MacOs, ou sous Linux, sachez que certains éditeurs ne les supportent pas.

    Enfin, il est très important de pouvoir réagir rapidement lorsqu’une attaque est détectée. En effet, certaines attaques sont capables de chiffrer des postes en moins de 2 heures. L’EDR choisit doit, donc avoir la capacité de répondre rapidement en cas de détection d’une attaqu

    2 L’EDR est-il une solution de sécurité informatique suffisante ?

    Les solutions EDR génèrent des alertes qui nécessitent une attention immédiate. Certains correspondent à de véritables comportements malveillants, tandis que d’autres ne sont pas clairs et nécessitent une enquête. C’est là qu’intervient le SOC (Security Operations Center). Il est géré par des experts en sécurité qui sont responsables de la surveillance continue de la sécurité.

    Les solutions EDR sont devenues essentielles pour détecter et remédier à la plupart des menaces de cybersécurité auxquelles les organisations sont confrontées au quotidien. Ce dernier est devenu un véritable outil d’investigation et un incontournable des dispositifs de sécurité modernes. Cependant, les attaques explosent en fréquence et en gravité, compromettant l’efficacité et les capacités défensives de l’EDR.

    3 SOC et EDR : quelles différences ?

    Certaines actions peuvent être gérées automatiquement, tandis que d’autres, en particulier les fausses alarmes, nécessitent une enquête et une exclusion de tout soupçon par une intervention humaine. Dans ce dernier cas, une analyse supplémentaire sera nécessaire 24 heures sur 24.

    Le SOC (Security Operation Center) est un centre des opérations de sécurité. Il se concentre sur la surveillance des menaces et la qualification des incidents. Pour ce faire, les analystes utilisent des outils appelés SIEM (Security Information Management System).

    Les systèmes EDR, quant à eux aident les utilisateurs à répondre aux menaces en utilisant un processus automatisé.

    Nos cyber-conseils

    Demander un devis gratuit pour votre
    projet de cybersécurité