blog services heberges

La migration cloud : les 5 erreurs à éviter

L’une des solutions informatiques majeures sur laquelle s’appuie la digitalisation pour accentuer la transformation structurelle des entreprises reste le cloud.
Economique et très puissant, le cloud a l’avantage d’être le moteur central de plus d’une suite logicielle, dont l’utilisation totale ou partielle a déjà impacté de façon substantielle des milliers d’entreprises.

Convaincu de l’utilité de l’hébergement cloud, les entreprises sont à la phase de son adoption définitive ce qui va engendrer la migration vers le cloud des infrastructures informatiques de l’entreprise.
Entièrement d’accord pour la migration cloud, cet article vient attirer votre attention sur les 5 erreurs à ne pas commettre dans ce processus. Bien sûr, il existe des préalables à régler pour bénéficier pleinement du cloud. Dans le cadre de votre migration vers un fournisseur de services hébergés, attention à ces erreurs communes !

 

 

Erreur n°1 : Attention à ne pas surestimer vos besoins

 

Dans le processus de migration cloud, vous devez énumérer vos besoins. Le cloud tel que nous l’avons connu ne sera point statique. Vos besoins actuels peuvent être obsolètes demain. Puisque l’informatique est de plus en plus dynamique avec toujours plus d’innovations. Soyez raisonnable dans l’évaluation de vos besoins. Ayez à l’idée qu’une ressource non utilisée constitue du gaspillage bien coûteux pour votre entreprise.

Faites le bon diagnostic sans complaisance ni extrapolation. Elaborez avec les techniciens informatiques, votre cahier de charges qui doit être clair, précis et concis.

 

 

Erreur n°2 : Ne créez pas de serveurs inutiles

 

Une entreprise est avant tout, la gestion efficace de ses ressources financières. Prenez le temps d’analyser ou de faire analyser par des sociétés informatiques externes, le diagnostic complet de votre système informatique. Pourquoi payer pour des serveurs inutiles ? Ne commettez surtout pas l’erreur de boucler le processus de migration cloud en traînant des serveurs inutiles pour lequel vous jetez vos ressources financières. Plus il y a des serveurs, plus votre facture est élevée.

 

 

Erreur n°3 : Méfiez-vous des offres d’essai gratuit

 

Un piège dans lequel, vous tombez souvent. S’abonner aux offres gratuites. Certes, vous avez le droit de passer des tests chez plusieurs fournisseurs afin d’en retenir le plus offrant et le moins-disant. Mais vous oubliez de vous désabonner à l’issue de l’essai. Mieux vous commettez l’erreur de ne pas lire jusqu’au bout les politiques de ventes ou de cet essai gratuit. Ainsi, vous vous retrouvez contre toute attente en face des factures impayées. Nous vous conseillons d’avoir la présence d’’esprit de rompre le contrat d’abonnement à cette période d’essai.

 

 

Erreur n°4 : Attention aux transferts de données complexes

 

Vos données ont une plus grande valeur. Ne commettez plus l’erreur de transférer vos données les plus complexes ou les plus importantes sur des serveurs virtuels à priori gratuit. En réalité, au cas où vous changez d’avis par rapport à ce fournisseur, vous risquez de payer plus d’argent que prévu. Vos données ont une forte valeur. Et fort de cela, les fournisseurs savent que vous serez prêts à payer tout pour récupérer vos données les plus complexes ou les plus importantes. Soyez donc sûr de l’offre de votre prestataire de services informatiques et ayez les garanties nécessaires avant de vous y lancer.

 

 

Erreur n°5 : Soyez prudents lors des transactions de stockage

 

Prenez toute votre patience et gardez votre calme. Les transactions de stockage sont difficilement quantifiables. Vous ne pourrez définir au préalable la consommation virtuelle et l’espace utile que nécessiteront vos opérations.

La généralisation d’accès du cloud à toutes les entreprises, vient pour soulager vos tracasseries. Vos données seront mieux sécurisées et bien entretenues. Avant de prendre une décision quant au choix de votre fournisseur, rassurez-vous d’avoir l’offre qui répond parfaitement à vos besoins. Toutefois, il faut que ces besoins soient minutieusement établis sur une période de court terme. Le bon prestataire de services informatiques est souvent près de vous.

ARTICLES CONNEXES
MICROSOFT TEAMS

Vous souhaitez plus d’infos ?


Retour vers le haut

Découvrir les fonctionnalités