Cloud computing : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Le cloud computing est un mot à la mode. Mais qu’est-ce que cela signifie et comment cela fonctionne ? C’est ce à quoi nous allons essayer de répondre dans cet article. Commençons tout d’abord par essayer de donner une définition du cloud computing.

Le mot anglais « cloud » se traduit littéralement par « nuage » en français. Plus qu’un simple terme marketing, le cloud computing désigne un modèle technologique.

 

Qu’entend-on par « cloud computing » ?

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) définit le cloud computing comme suit :

« Cloud computing is a model for enabling ubiquitous, convenient, on-demand network access to a shared pool of configurable computing resources (e.g., networks, servers, storage, applications, and services) that can be rapidly provisioned and released with minimal management effort or service provider interaction. »

En français, on peut donc définir le cloud computing comme :

« Un modèle permettant un accès omniprésent, pratique et à la demande à un ensemble configurable de ressources informatiques (par exemple des réseaux, serveurs, applications, services ou stockage) et qui peut être rapidement provisionné et délivré avec un minimum d’effort d’administration ou d’interaction avec le prestataire. »

En tant que particulier, vous avez recours depuis déjà très longtemps aux technologies dans le nuage. Lorsque vous envoyez un e-mail via gmail par exemple. Vous avez ainsi accès à vos e-mails et pouvez les consulter, en recevoir et en envoyer à tout moment, selon vos envies et avec un minimum d’effort.

Vos données sont stockées dans de grands data centers sécurisés. Vous pouvez accéder à vos données à tout moment avec une simple connexion internet.

 

Comment fonctionne le cloud computing ?

Le cloud computing est un terme générique mais dans la réalité, il y a plusieurs types de « nuage » qui répondent à des besoins différents.

Quatre types de cloud

Les entreprises ont le choix entre :

  1. Un cloud privé : il est destiné à une seule entreprise ou groupe.
  2. Un « community cloud » : des utilisateurs de différentes entreprises ayant un intérêt commun peuvent l’utiliser. Il peut appartenir et être géré par une des parties ou par un prestataire externe.
  3. Un cloud public : tout le monde peut l’utiliser. Il appartient généralement à une école, un gouvernement ou même une entreprise.
  4. Un cloud hybride : cela peut être une combinaison de deux ou des trois types précédents de cloud. Une entreprise peut alors décider d’utiliser un cloud privé pour ses opérations sensibles et un cloud public pour le reste dans une logique d’optimisation des coûts.

Le cloud peut donc appartenir, être géré ou utilisé par des entités différentes mais il existe aussi plusieurs « niveaux » d’utilisation.

 

Trois modèles de service cloud

Software as a Service (SaaS)

Ce modèle est destiné aux utilisateurs finaux. Ils n’ont besoin d’aucune connaissance technique pour utiliser le logiciel dans le « nuage ». C’est le cas de Gmail par exemple. En entreprise, ce type de cloud peut être utilisé pour des logiciels de paie. Les utilisateurs finaux sont alors les employés du service des ressources humaines. Le SaaS peut aussi être utile dans le cadre de travail collaboratif ou pour un logiciel de relation client.

Platform as a Service (PaaS)

Ce modèle concerne les développeurs qui peuvent ainsi utiliser une plate-forme dans le cloud pour mettre en place des applications. Le fournisseur de cloud propose seulement la plate-forme sur laquelle l’entreprise cliente va exécuter les applications. Elle en garde ainsi la maîtrise totale (installation, configuration, …).

Infrastructure as a Service (IaaS)

Le fournisseur de ce modèle, comme son nom l’indique, met à disposition de l’entreprise cliente une infrastructure informatique (serveurs, réseau, …) dans le « nuage ». La gestion du matériel informatique est donc à la charge du fournisseur et le client peut se concentrer sur la construction de ses propres plate-formes.

Les entreprises peuvent utiliser plusieurs modèles et types de cloud à la fois selon ses besoins.

 

Nos solutions sur-mesure de cloud computing pour les entreprises

Nous vous proposons un hébergement cloud sécurisé exclusivement réservé à votre entreprise. Ce cloud n’est donc pas partagé avec d’autres entreprises. Cela permet de réduire les coûts (achat de matériel, ressources humaines pour l’entretien et la sécurité, …) et de gagner en flexibilité. Nous vous accompagnons à toutes les étapes, de la définition de vos besoins à la virtualisation de l’environnement informatique.

Nous pouvons aussi vous accompagner vers la migration de Microsoft Azure, le meilleur cloud public du marché.

N’hésitez pas à prendre contact avec nos experts pour vous guider dans le choix du cloud le plus adpaté à votre entreprise et les services hébergés à déployer.

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ? 
Contactez-nous !

contact axido
Retour vers le haut

Découvrir les fonctionnalités