securité informatique

Sécurité informatique: 10 bonnes pratiques pour les PME

Aujourd’hui, chaque PME performante sur le marché dispose d’un réseau informatique lui permettant d’assurer son activité. Grace à celui-ci, ce sont de nombreuses données confidentielles et sensibles, qui sont stockées et qui demandent une totale sécurité. C’est un enjeu prioritaire des PME pour garantir à ses clients et salariés une complète sérénité dans leurs relations. Voici 10 bonnes pratiques pour les PME et assurer leur sécurité informatique.

 

 

DOUBLE AUTHENTIFICATION – MOT DE PASSE COMPLEXE

 

 

La priorité pour sécuriser le réseau informatique est d’en sécuriser son accès. Pour cela, deux méthodes sont utilisées par la plupart des PME. Tout d’abord, il existe la double authentification qui demande à chaque utilisateur de disposer de deux moyens pour s’identifier. Ainsi, le risque d’intrusion est limité.
Si la double authentification n’est pas possible, il est recommandé de créer un mot de passe complexe mélangeant des majuscules, des minuscules, des chiffres et des symboles.

 

 

SAUVEGARDE RÉGULIÈRE DES DONNÉES

 

 

En matière de cybersécurité, une des mesures primordiales à prendre est celle de la sauvegarde régulière des données informatiques. En effet, un PME n’est pas à l’abri du moindre risque qui peut survenir est endommager son réseau. Les pirates ont toujours un temps d’avance. Pour cela, chaque PME doit disposer d’une sauvegarde complète régulière mais surtout externe. Cette sauvegarde doit être confiée à un prestataire en sécurité informatique.

 

 

MISE A JOUR REGULIERES

 

 

Les PME utilisent des logiciels qui sont en constantes évolution et demandent une mise à jour régulière. Il est important de les faire, car dans la plupart des cas, il s’agit de correctifs liés à la sécurité du logiciel en lui-même. Un oubli ouvre le risque à une possibilité à des hackers ou virus à pénétrer dans le système informatique.
Il en va de même pour le matériel informatique qui doit être changer régulièrement. Les fabricants font évoluer leur matériel pour améliorer de manière permanente et pertinente la sécurité de leurs modèles.

 

 

CONTRÔLE DU RÉSEAU ET DU WIFI

 

 

Assurer la cybersécurité de son système informatique demande d’en contrôler les accès d’entrée et de sortie qui se font essentiellement par le WIFI du réseau. L’installation d’un pare-feu va assurer la gestion des entrées et des sorties et permettre de détecter dès son apparition un intrus. Le pare-feu agit en tant que bouclier et de radar ne laissant filtrer que les personnes autorisées.

 

 

PCA et PRA INFORMATIQUE EN CAS DE CYBERATTAQUE OU D’INCIDENT

 

 

Chaque PME doit disposer d’un PCA (plan de continuité des activités) et d’un PRA (plan de reprise des activités) dans sa politique de cybersécurité. Le PCA rassemble les process à mettre en œuvre en cas d’attaque ou d’incident pour permettre une continuité de l’activité de la PME. Le PCA analyse les risques encourus par la PME et les actions pour assurer son fonctionnement normal. Le PRA de son côté regroupe l’ensemble des process qui donne aux PME les conditions techniques d’un retour à la normale.

 

 

INSTALLATION D’UN ANTIVIRUS

 

 

La pratique la plus évidente reste l’installation d’un ou plusieurs antivirus sur le parc informatique. La PME doit rationaliser son choix pour que l’antivirus soit efficace et analyse l’ensemble des données présentes sur les ordinateurs. Il est déconseillé de faire le choix d’une version gratuite. La plupart de ces offres ne donnent aucune garantie d’efficacité à 100 %. Le mieux est de se rapprocher d’un prestataire en sécurité informatique pour demander conseil.

 

 

CHARTE INFORMATIQUE POUR LES COLLABORATEURS

 

 

En matière de sécurité informatique pour les PME, il est essentiel d’instaurer des règles au sein d’une même entreprise pour l’ensemble des collaborateurs. Pour cela, chaque PME doit mettre en place une charte informatique adaptée à son système informatique. Cette charte établit les modalités d’utilisation du système informatique, d’Internet, des réseaux ou des différents services virtuels en place. Les sanctions en cas de non-respect de la charte sont également notifiées dans le document.

 

 

HOMOGÉNÉISER LE PARC INFORMATIQUE

 

 

Être efficace en matière de cybersécurité demande de disposer d’un matériel performant mais également cohérent. Lorsqu’une PME met en place un système informatique, il est essentiel d’installer un seul et unique matériel pour éviter tout problème. Utiliser deux modèles d’ordinateur différents peut faire rentrer en conflit leur propre système de sécurité ou empêcher des mises à jour importantes.

 

AUDIT DU SYSTÈME INFORMATIQUE DE L’ENTREPRISE

 

 

Chaque PME doit assurer sa sécurité informatique en réalisant régulièrement un audit complet de son système. Il permet de mettre en lumière les dysfonctionnements éventuels. Une fois les failles détectées, la PME peut mettre en place les actions nécessaires et remettre en ordre de marche le système informatique. Pour être efficace, l’audit doit être fait en externe par un prestataire en sécurité informatique.

 

FORMATION DES COLLABORATEURS

 

Les entreprises peuvent mettre en place tous les process de sécurité nécessaires, utiliser des antivirus performants, la clé de sa sécurité informatique passe par la sensibilisation de ses collaborateurs aux risques de cyberattaque. Il est donc primordial de bien former le personnel pour qu’il respecte bien les procédures et les mesures de protections des données sensibles.

Articles similaires :

Blog


Back to Top

Découvrir les fonctionnalités