securite informatique 2022

Les cybermenaces à surveiller pour 2022

Les cybermenaces évoluent chaque année et il est d’une grande utilité d’être à jour sur les points de vigilance que vous devez connaître pour assurer votre sécurité informatique. Si vous voulez savoir à quoi s’attendre pour cette année 2022, lisez la suite de cet article de blog.

 

 

Les Ransomwares : la menace à avoir à l’œil

 

La première réelle menace de la sécurité informatique entreprise est le Raas Ransomware as a Service. C’est une offre de type Saas qui consiste à intégrer tous les éléments servant à lancer une cyberattaque, et qui continuera son expansion durant les années à venir. En effet, les groupes spécialisés dans les Ransomwares utilisaient leur propre code auparavant. Mais actuellement, et c’est ce qui constitue la grande menace, le Raas permet à n’importe quel cybercriminel (même incompétent) de former une attaque. Lorsque tout le monde peut opérer un ransomware, il est évident que ce dernier soit très répandu et représente environ 79 % de la totalité de ces cyberattaques.

Il y a notamment des petits groupes qui ne font que développer les codes de recharge malveillante et les attaques sont ensuite opérées des affiliés qui recherchent leur victime.

 

 

Détecter les flux illégaux de cryptomonnaies

 

Les flux illégaux de cryptomonnaies sont les moyens permettant aux cybercriminels de s’auto-financer pour faire continuer leur activité. Ils seront donc aussi au milieu de la cybercriminalité pour 2022. Cela consiste en une attaque hybride, car le moyen de procéder des hackers consiste à chanter la victime avec une demande de rançon, en échange d’une clé de déchiffrement. Le système se fait par Bitcoin et la demande ne pourra donc pas être annulée.

Pour une société informatique, le meilleur moyen pour faire face aux cybermenaces sera donc de détecter les flux financiers qui sont issus d’une activité illicite.

 

expert securite

 

Les microservices dans le viseur

 

Les microservices comme le deepfake et les outils de pénétration sont les outils exploités par les hackers pour toucher les entreprises. En effet, ces derniers sont censés servir de couverture, mais ils servent actuellement à vulnérabiliser les entreprises qui peuvent devenir des cibles d’attaque à grande échelle. Ils permettent notamment aux hackers d’accéder à des données ou à des informations sensibles par le biais du phishing. Pour le deepfake par exemple, il a été créé pour permettre aux entreprises de créer ou modifier des enregistrements audios et vidéos masqués. Cependant, les hackers se sont également procuré le système. En effet, grâce à l’évolution de la technologie, les risques liés au deepfake ne cessent d’augmenter, car les outils utilisés par les entreprises deviennent vulnérables avec les désinformations, les manipulations, les diffamations, etc., et les systèmes de piratage sont de plus en plus difficiles à détecter. Le meilleur moyen d’y faire face sera donc de renforcer les tests d’intrusion et d’accès aux données de votre entreprise. Mais aussi, il faudra organiser des audit de sécurité informatique systématique pour éviter ce type d’attaque.

 

 

L’intelligence artificielle et sa double utilisation

 

L’intelligence artificielle prévoit une double utilisation, et représente ainsi une très grande cybermenace ! En effet, elle permet d’une part de détecter automatiquement les menaces qui sont sensibles de toucher les entreprises, et ces dernières pourront ainsi s’organiser pout se protéger même s’il peut y avoir énormément d’alertes. Mais d’autre part, les hackers sont également conscients de l’importance de cette intelligence artificielle et l’utilise pour opérer les attaques. Cela signifie que si cette dernière est capable de protéger des données, elle peut également servir à pirater facilement.

 

 

Les autres formes de cybermenaces pour 2022

 

Au fil du temps, diverses autres formes de cybermenaces se sont développées en dehors de celles susvisées, et vous devez également rester vigilant en tant qu’entreprise.

  • Le cybermercenariat : ce terme désigne une nouvelle forme d’espionnage industriel. Il s’agit d’une entreprise qui engage un groupe de hackers dans le but de pirater ou de récupérer des informations de leur concurrent. Les attaques sont difficiles à parader et le cybermercenariat prend actuellement de plus en plus de terrain. En effet, les cybercriminels utilisent des logiciels espions qui permettent de collecter les données et ils sont couplés à des systèmes qui les rendent quasiment indétectables.

 

  • Les smartphones : les mobiles sont actuellement les cibles des hackers pour atteindre les entreprises. Les menaces sont appelées APT, et cela signifie qu’une personne a la possibilité d’espionner votre mobile et ainsi, récupérer les informations qu’il contient sur une période prolongée. Cette technique de hacking s’est également très répandue, car les smartphones utilisés par le personnel peuvent actuellement contenir et accéder à des données sensibles des entreprises, et il sera beaucoup plus facile de les pirater. Les plus ciblés ont été les utilisateurs d’Android auparavant, mais des attaques contre iOS d’IPhone ont commencé à se multiplier depuis l’année 2021. Il faudrait donc rester vigilant sur les systèmes de télétravail.
ARTICLES CONNEXES
MICROSOFT TEAMS

Vous souhaitez plus d’infos ?


Retour vers le haut

Découvrir les fonctionnalités