Audit de securite informatique

Comment assurer la sécurité informatique lors du télétravail?

Alors que la France entière connaît une transition importante vers le télétravail, les cyberpirates cherchent à exploiter les vulnérabilités pour tenter de voler des informations précieuses. Réfléchissez bien avant de cliquer sur un lien tentant qui prétend provenir de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ou d’un organisme similaire, et qui contient des informations positives sur le traitement de la COVID-19. Il y a de fortes chances que ce soit un pirate informatique qui s’attaque à votre anxiété compréhensible face à la pandémie de coronavirus.

Dans la hâte de découvrir la supposée bonne nouvelle, vous pourriez par inadvertance révéler des secrets personnels et professionnels. En effet, en ces temps étranges, lorsqu’il s’agit de sécurité informatique, il vaut la peine de s’arrêter et de se poser des questions : “À qui pouvez-vous faire confiance ?” Alors que le travail à domicile devient la nouvelle norme, les criminels cherchent à tirer profit de la panique généralisée et y parviennent, hélas. Les nouvelles escroqueries de phishing sur le thème des coronavirus tirent parti de la peur, attirent les personnes vulnérables et profitent des perturbations sur le lieu de travail. Face à ces dangers, découvrez comment assurer la sécurité informatique lors du télétravail.

 

Les cybercriminels qui profitent du COVID-19

 

 

Les logiciels malveillants de type cheval de Troie bancaire se font passer pour une application mobile développée par l’OMS pour aider les particuliers à se rétablir, ou pour des installateurs de réseaux privés virtuels (VPN). Il faut aussi savoir que les recherches de Check Point montrent que quelque 4 000 domaines COVID-19 ont été enregistrés cette année, ce qui constitue probablement un nid de la cybercriminalité.

 

Adoptez les conseils d’experts en matière de sécurité informatique pour le télétravail

 

 

Préférez des solutions facile à mettre en place et peu coûteuses

 

Parmi ces solutions, certaines n’ont plus à prouver leur efficacité et sont relativement peu chères. L’authentification multifactorielle est parfaite et doit être ajouté partout où c’est possible. En rajoutant une couche de sécurité informatique entreprise supplémentaire à toutes les applications que vous utilisez. Ainsi, assurez une protection simple mais efficace à votre travail à distance. Le gestionnaire de mots de passe peut aussi aider à éviter les comportements à risque tels que l’enregistrement ou le partage des informations d’identification. Ces deux types de produits offrent des solutions en matière de cybersécurité rentables pour les organisations.

 

Passez en privé grâce à un VPN

 

Encouragez l’utilisation d’une solution VPN, qui s’installe sur le PC, l’ordinateur portable ou l’appareil mobile et crée une connexion réseau cryptée. Grâce à un VPN, les salaériés peuvent accéder en toute sécurité aux ressources informatiques au sein de l’organisation et ailleurs sur Internet.

 

Mettre à jour la sécurité informatique pour le travail à domicile

 

Assurez-vous que la politique de cybersécurité est adéquate à une transition vers le télétravail. Elle doit inclure la gestion de l’accès au travail à distance, l’utilisation de dispositifs personnels et des considérations actualisées sur la confidentialité des données. Ainsi, les employés seront capables de consulter ces documents et autres informations en toute sécurité.

 

N’utilisez que des appareils d’entreprise pour une sécurité informatique lors du télétravail

 

Communiquez avec vos collègues en utilisant le matériel informatique fourni par les employeurs. Il y a souvent une série de logiciels installés en arrière-plan de l’informatique de l’entreprise qui assurent la sécurité des personnes. Si un incident de sécurité informatique a eu lieu sur le dispositif personnel d’un employé, l’organisation – et l’employé – peuvent ne pas être totalement protégés.

 

Renforcer l’accès au réseau d’entreprise 

 

Sans une sécurité informatique adéquate, les dispositifs personnels utilisés pour accéder aux réseaux de d’entreprise peuvent rendre ces dernières vulnérables au piratage. Si des informations sont divulguées ou violées par un dispositif personnel, l’entreprise sera considérée comme responsable.

Articles similaires :

Blog


Back to Top

Découvrir les fonctionnalités