maintenance informatique

Quels sont les trois niveaux de maintenance informatique?

La présence d’un parc ou d’un réseau informatique en entreprise demande d’en assurer régulièrement la maintenance. Elle est nécessaire à double titre. Elle permet d’avoir continuellement du matériel et des logiciels performants tout en assurant des mises à jour et en corrigeant les éventuels problèmes qui peuvent survenir. Pour réussir sa maintenance informatique, l’entreprise doit s’appuyer sur un processus de trois étapes. Quelles sont ces étapes ? Quels enjeux pour la maintenance informatique des PME ? Comment aller plus loin que la maintenance avec un contrat d’infogérance ? Voici nos réponses.

 

La maintenance informatique préventive

 

La maintenance informatique préventive est la première étape du process. Son objectif est de mettre tous les moyens en œuvre pour assurer la sécurité du système informatique en améliorant son efficacité. La méthode d’application passe par une surveillance accrue en assurant un maintien à jour des anti-virus et des pare-feu, et en effectuant également des mises à jour régulières des logiciels. Afin de connaître l’espace disponible sur les serveurs, la maintenance préventive effectue le nettoyage des ordinateurs. De façon générale, un plan d’intervention daté est mis en place pour assurer ces différentes actions.

 

La maintenance informatique corrective

 

La deuxième étape du process de maintenance informatique amène les techniciens à la réparation et la remise en état d’un matériel ou d’un logiciel pour leur bon fonctionnement. L’étape de maintenance corrective peut déboucher sur une réparation provisoire ou définitive. Bien que la réparation provisoire soit efficace pour assurer la continuité d’activité de l’entreprise sur le moment, elle ne doit pas être une solution en soi. Une réparation définitive doit lui succéder pour assurer la disponibilité et le bon fonctionnement des appareils et logiciels, comme cela est prévu initialement.

 

La maintenance informatique évolutive

 

Enfin, la troisième étape du process de maintenance informatique est une étape où on projette le système informatique dans son avenir. Le but de cette opération est de faire évoluer le système informatique de l’entreprise en s’appuyant sur les progrès techniques et les nouvelles technologies. Ainsi, le réseau informatique et le parc de matériel restent performant. C’est aussi l’occasion de présenter aux utilisateurs de nouvelles fonctionnalités pouvant leur faciliter dans leurs taches au quotidien. La mise en place de nouveaux matériels ou logiciels constituent de la maintenance évolutive. Dans certains cas, cette marche en avant nécessite de refondre totalement le système informatique en partant sur de nouvelles bases. Il n’est donc pas obligatoire de se reposer sur le système existant pour le faire évoluer.

 

Le contrat d’infogérance : une maintenance élargie

 

Le schéma des trois phases de maintenance appelé également Tierce Maintenance Applicative est une base essentielle et solide pour le parc et le réseau informatique d’une entreprise. Toutefois, la mise en place d’un contrat d’infogérance auprès d’un prestataire informatique s’avère encore plus bénéfique. Aux trois étapes précédemment citées, se rajoutent deux autres actions. Tout d’abord, il y a l’Application Service Provider qui donne la possibilité à l’entreprise d’externaliser un service ou une application en lui fournissant un logiciel adapté. Le prestataire informatique assure alors la sécurité complète des données de l’entreprise. Puis, il y a le Business Process Outsourcing qui permet à l’entreprise d’externaliser certains de ses processus métiers. En mettant en place un contrat d’infogérance informatique PME, l’entreprise s’assure des gains de productivité, une meilleure maîtrise de ses coûts et une plus large flexibilité dans son activité.

ARTICLES CONNEXES
MICROSOFT TEAMS

Vous souhaitez plus d’infos ?


Retour vers le haut

Découvrir les fonctionnalités