Green IT : tout savoir sur le numérique responsable

Il y a 830 millions de tonnes de dioxyde de carbone produites chaque année par les TIC mondiales. Comment est-ce possible?

Selon une enquête menée par l’Ademe, il semblerait qu’un salarié produise en moyenne 13 tonnes de CO2 par an rien qu’en échangeant des e-mails.

Ces données montrent qu’il ne suffit pas de prêter attention uniquement aux déchets matériels produits par les entreprises elles-mêmes, mais qu’il est nécessaire de repenser le développement des technologies dans une perspective plus durable pour l’environnement. Sur la base de ce concept, le Green IT a été développé, visant à réduire au minimum l’impact environnemental du secteur informatique.

Table des matières

Qu’est-ce que c’est le Green it ?

L’informatique verte fait référence à l’étude et à la pratique de l’utilisation des ressources informatiques d’une manière efficace et éco-responsable. Les ordinateurs et les équipements informatiques consomment beaucoup de ressources naturelles, depuis les matières premières nécessaires à leur fabrication, l’énergie utilisée pour les faire fonctionner et les problèmes de leur élimination en fin de vie. Une étude Gartner de 2007 estime que l’industrie informatique était responsable d’environ 2 % des émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère. Le principal protagoniste de ces chiffres est la forte consommation d’énergie résultant du processus de production des équipements.

Envie d'en savoir plus ?
Nos experts se feront une joie de parler avec plus de détails

Ces données font partie d’un problème plus vaste, qui voit les technologies mondiales de l’information et de la communication produire plus de 830 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an. En plus des déchets matériels produits par les entreprises elles-mêmes, une énorme quantité de déchets se traduit par l’émission de dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

Malgré cela, l’utilisation massive des technologies et l’augmentation du nombre d’entreprises, de serveurs et de services hébergement cloud, obligent à prêter attention à l’impact écologique du secteur de l’information et de la technologie. C’est précisément sur la base de ces principes que s’est développé le green IT.

Green IT vise à minimiser l’impact négatif des opérations informatiques sur l’environnement en concevant, fabriquant, exploitant et éliminant des ordinateurs et des produits informatiques de manière respectueuse de l’environnement, maximiser l’efficacité énergétique pendant la durée de vie du produit et favoriser la biodégradabilité des produits inutilisés et périmés.

Pourquoi faire du Green IT ?

En plus de l’éthique environnementale, il y a un retour économique à avoir une gestion durable de votre secteur informatique, ce qui rend la stratégie intéressante pour les organisations de tous types et de toutes tailles. 

En se concentrant sur l’informatique verte, une organisation informatique bénéficie des avantages suivants : 

Comment faire du Green IT?

securite si 2022
0
%
des entreprises recyclent le matériel en fin de vie

À ce stade, vous comprenez déjà le concept et les opportunités liées à l’adoption de l’informatique verte.

L’informatique verte implique une gamme de services et de technologies basés sur les meilleures pratiques pour réduire sa consommation d’énergie et donc son empreinte écologique.

Les entreprises tiennent de plus en plus compte de l’impact environnemental des besoins technologiques dans le cadre de leurs opérations régulières.

Selon un rapport, la moitié des entreprises intègrent déjà des critères environnementaux dans leurs décisions d’achat et près de 80 % recyclent le matériel en fin de vie.

Maintenant, il est temps de comprendre quelles pratiques vous devriez adopter dans votre département pour aller dans une direction plus durable et s’adapter à la transformation digitale des entreprises.

En allongeant la durée de vie de nos appareils informatiques

Les déchets électroniques qui se retrouvent dans les décharges et les incinérateurs, souvent dans les pays en développement, sont un problème environnemental mondial de plus en plus grave, il est donc important de maximiser la durée de vie des produits informatiques. Bien qu’il puisse être tentant d’acheter de nouveaux ordinateurs plus efficaces tous les deux ans, la quantité d’énergie et de matières dangereuses utilisées pour produire de nouveaux équipements peut être bien plus dommageable pour l’environnement que l’électricité supplémentaire consommée par les entités plus anciennes.

Lorsque vous faites de nouveaux achats, pensez Green IT et recherchez du matériel qui peut facilement être mis à niveau et envisagez de vous approvisionner auprès de fournisseurs qui garantissent qu’ils reprendront et recycleront tout l’équipement à la fin de son cycle de vie. En ce qui concerne les programmes de reprise, Dell s’est imposé comme un leader de l’industrie avec son programme mondial de recyclage.

En réduisant son usage internet

Bien que l’énergie nécessaire pour une seule recherche sur Internet ou un e-mail soit faible, environ 4,1 milliards de personnes, soit 53,6 % de la population mondiale, utilisent désormais Internet. Ces rebuts d’énergie et les gaz à effet de serre associés émis à chaque activité en ligne peuvent s’additionner.

L’empreinte carbone de nos gadgets, d’Internet et des systèmes qui les supportent représente environ 3,7 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, selon certaines estimations.

Voici des meilleurs conseils pour rendre votre utilisation d’Internet plus verte :

infogerance informatique reseau
Comment faire pour une utilisation Internet plus verte ?
Contactez nos experts !

En visionnant de façon responsable les vidéos en streaming

Le streaming repose sur une infrastructure massive de centres de données, de réseaux et d’appareils, y compris des ordinateurs, des téléphones et des téléviseurs. Ceux-ci sont responsables de 4 % de l’empreinte carbone mondiale.

Afin de réduire l’impact environnemental du streaming, les services de streaming eux-mêmes doivent prendre les mesures nécessaires pour rendre leurs services plus durables. Cependant, vous aussi pouvez jouer un rôle dans la réduction des émissions de CO2 résultant du streaming en ligne.

Voici comment réduire votre propre empreinte carbone en matière de streaming en ligne :

En choisissant un hébergement web vert

Saviez-vous que le numérique pollue et qu’Internet produit presque autant de pollution que l'industrie aérienne ?

Il existe plus d’un milliard de sites Web et ils sont tous hébergés sur des serveurs. Les serveurs sont alimentés par des combustibles fossiles et consomment des tonnes d’énergie. Vous pouvez aider à résoudre le problème en utilisant une société d’hébergement Web verte.

Les sociétés d’hébergement Web vertes achètent des crédits d’énergie renouvelable pour compenser l’énergie utilisée par votre site Web, rendant votre site Web neutre en carbone.

En réduisant sa consommation de technologies numériques

L’électricité consommée par les infrastructures numériques et ses usages représente aujourd’hui près de 10% de la consommation globale mondiale ! Et ce chiffre ne devrait pas baisser de sitôt…

En effet, le volume de données échangées et stockées ne cesse de croître, et notre quotidien est de plus en plus dépendant des appareils électroniques… Nous consommons le numérique partout et tout le temps. Dans le monde, plus de quatre milliards de personnes passent plus de cinq heures sur Internet chaque jour ! Il ne fait donc aucun doute que la suffisance numérique est un enjeu crucial.

Éteindre les chargeurs lorsqu’ils ne sont pas utilisés, se désabonner des newsletters que nous ne lisons plus, rationaliser notre utilisation de l’e-mail… Nous connaissons tous les pratiques éco-responsables et prenons progressivement conscience de la nécessité du numérique responsable.

En réduisant ses impressions

Une autre approche consiste à réduire la nécessité pour le personnel d’imprimer des documents, en améliorant les expériences en ligne. Les outils internes, s’ils sont mal conçus, orienteront les gens vers des alternatives au papier. Des formulaires de demande de vacances, à titre d’exemple, sont imprimés par centaines chaque année dans la plupart des bureaux, uniquement pour être lus par les RH, saisis dans une base de données et éliminés. Le Green IT c’est aussi par exemple faire un investissement ponctuel dans un outil en ligne bien conçu, éventuellement intégré à l’intranet existant, permettra à terme de réaliser d’importantes économies, et la même chose peut facilement s’appliquer aux services destinés aux clients.

Vous souhaitez en savoir plus ? 
Contactez-nous !

contact axido
Retour vers le haut

Découvrir les fonctionnalités