PRA et PCA informatique

Face aux sinistres informatiques, quels recours ?

Dans le monde en constante évolution de l’IT, il est essentiel que votre entreprise ait une bonne connaissance des sinistres informatiques les plus courants. Les entreprises ne peuvent pas se permettre d’être dans l’ignorance des problèmes qui peuvent survenir dans leurs SI.

 

 

La cybersécurité : un enjeu de survie pour votre SI

La sécurité n’est pas seulement un problème pour les grandes entreprises. Toutes les entreprises courent le risque d’être piratées. En fait, les petites entreprises courent un plus grand risque de sinistre informatique, car beaucoup d’entre elles n’ont même pas de politique de sécurité.
– 43 % des cyberattaques visent les petites entreprises.
– Seules 14 % des petites entreprises estiment que leur capacité à atténuer les cyber-risques, les vulnérabilités et les attaques est très efficace.
– 60 % des petites entreprises font faillite dans les six mois suivant une cyberattaque.
– 48 % des violations de la sécurité des données sont dues à des actes de malveillance. Les autres sont dues à une erreur humaine ou à une défaillance du système.
La surveillance du réseau est une solution à ce problème vers laquelle se tournent de nombreuses PME expertes et à court d’argent pour se protéger des cybercriminels. De plus, afin de ramener rapidement la situation à la normale, il convient d’établir un plan de reprise de l’activité informatique ou PRA informatique. Cette solution permet de rétablir tout votre SI dans un délai très court afin d’assurer que votre activité ne cesse brutalement et pour plusieurs jours.

 

 

La perte des données informatiques : un risque constant

 

La sauvegarde externalisée des données est une chose que toute entreprise devrait faire, pour laquelle toute entreprise dit avoir un plan, mais que beaucoup de PME ne font pas. C’est une erreur si l’on veut éviter un sinistre informatique.
En lien avec le problème numéro un, la sécurité, un bon plan de sauvegarde des données constitue la dernière ligne de défense contre une attaque réussie de ransomware. Si le ransomware pénètre vos défenses, si vos données sont sauvegardées et protégées, vous pouvez ignorer la rançon et utiliser vos sauvegardes pour redémarrer vos systèmes. Selon la fréquence de vos sauvegardes, il se peut que vous perdiez quelques données, mais c’est bien mieux que TOUTES vos données ou que de payer une rançon.
Ne pas sauvegarder vos informations vous coûte de l’argent. Un rapport de Verizon indique que les violations de données de moins de 100 fichiers perdus peuvent coûter entre 18 120 et 35 730 dollars. Pouvez-vous vous le permettre ?
Les systèmes tombent en panne, les catastrophes naturelles se produisent et les gens font des erreurs (les employés sont parfois responsables de la perte de données). Un sinistre informatique est vite arrivé ! Et si vous avez un plan de sauvegarde, quand l’avez-vous testé pour la dernière fois ? Les données peuvent être corrompues et votre personnel informatique interne peut même oublier d’exécuter la sauvegarde (si elle n’est pas automatisée).
Après sept jours sans accès aux données, la National Archives and Records Administration note que plus de 90 % des entreprises auxquelles cela arrive font faillite dans l’année qui suit.

 

 

L’absence de services hébergés : quand la DSI manque à ses devoirs

 

Les entreprises ne prennent pas toujours le temps de planifier une stratégie informatique pour éviter les sinistres informatiques.
Les entreprises commettent l’erreur de considérer la technologie comme une carte “sortie de prison” pour les erreurs commerciales. Ce n’est pas le cas. Les technologies de l’information peuvent être un multiplicateur de force pour votre entreprise : elles vous permettent d’économiser de l’argent, de rendre vos employés plus productifs et d’attirer davantage de clients. Les technologies de l’information ne constituent pas un business plan. Elles soutiennent votre business plan.
Vous devez travailler avec un fournisseur de services hébergés qui peut vous aider à identifier l’infrastructure informatique dont vous avez besoin pour soutenir votre entreprise aujourd’hui et qui peut vous aider à planifier l’avenir en même temps.

 

 

La confusion liée à l’utilisation du cloud : un risque pour les salariés 

 

Tous les services informatiques gérés dont vous avez besoin pour soutenir votre entreprise peuvent être accessibles en tant que service en nuage. Choisir de passer par un cloud, comme le cloud Microsoft Azure, est simplement un autre moyen de répondre aux besoins informatiques de votre entreprise sans avoir à investir vous-même dans une grande partie de l’infrastructure sous-jacente. Vous payez un abonnement pour les services dont vous avez besoin.
Les systèmes de téléphonie d’entreprise, la surveillance du réseau, la gestion des documents, la sauvegarde des données et tout autre service peuvent faire partie de votre stratégie informatique en tant que service en nuage. Vous pouvez même engager un infogérant informatique pour vous aider à développer cette stratégie informatique.

ARTICLES CONNEXES
MICROSOFT TEAMS

Vous souhaitez plus d’infos ?


Retour vers le haut

Découvrir les fonctionnalités